Journée de l’eau à Lacanau le 22 septembre 2018

L’eau : un bien commun indispensable à la vie.

Lacs et crastes dans le Médoc
Lacs et crastes dans le Médoc
L'eau, c'est la vie !
L'eau, c'est la vie !

C’est ainsi que les Insoumis du Médoc avaient choisi d’aborder la question de l’eau et la gestion de ce bien, son partage, sa préservation étaient au centre de cette journée fort riche.

Deux visites au programme de la matinée : la zone humide des lacs, et la visite de la nouvelle station d’épuration de Carcans.

L’auteur de ces lignes n’a pu suivre que la première qui démarrait à 10h près de Maubuisson. La balade était animée par Franck Quenault, technicien du SIAEBVELG (Syndicat Intercommunal d’Aménagement des Eaux du Bassin Versant et Etangs du Littoral Girondin).

En route pour le chemin des étangs en allant du lac de Carcans-Hourtin vers celui de Lacanau au Sud.

Que la zone soit humide, cela saute aux yeux. Le sol est en fait du sable plus ou moins gorgé d’eau. Cette eau se déverse dans les crastes qui serpentent entre les roselières et dont le réseau est impressionnant.

Ces crastes alimentent les deux lacs, qui communiquent par le canal des étangs ; le lac de Lacanau communique, lui, avec le bassin d’Arcachon. Un ensemble d’écluses permet de régler les niveaux dans chaque lac, niveaux qui sont surveillés de près.

Le but est à la fois de maintenir les meilleures conditions pour la faune de la flore qui constituent l’écosystème particulier des lacs (la zone est classée Natura 2000), mais aussi de servir de zone tampon pouvant absorber des milliers de m3 d’eau en cas d’inondations.

Un historique du niveau des eaux depuis plus de trente ans est disponible en ligne ici.

Photos de la visite des marais

Les marais du Médoc
Les marais du Médoc
Les marais du Médoc
Roselière

Plusieurs espèces animales et végétales menacées sont surveillées de près par les techniciens du syndicat ou par les associations comme la Sepanso qui gère la réserve de Cousseau toute proche.

Les associations de pêcheurs et de chasseurs participent aussi à cette surveillance. Ci-dessous, trois de ces espèces : la gentiane pneumonanthe, la sanguisorbe et le faux cresson de Thore.

Gentiane des marais
Sanguisorbe
Les marais du Médoc
Faux cresson de Thore

Une exposition installée dans la salle des fêtes de Lacanau accueillait les visiteurs de l’après-midi. Coupures de presse locale, enjeux régionaux, gestion locale, présentation d’associations (Sepanso …), animations pour enfants.

Les différents acteurs de l’eau étaient présents pour informer, alerter sur les menaces qui pèsent sur cette ressource, que ce soit celles liées au réchauffement climatique ou celles plus directement politiques comme la réduction drastique des ressources des agences de l’eau.

Atelier autour de l'eau pour les enfants
Atelier autour de l'eau pour les enfants
L'érosion en Aquitaine
L'érosion en Aquitaine
Actualités locales de l'eau
Coupures de presse : actualités locales de l'eau
Le travail commun et partagé entre eau et nature
Le travail commun et partagé entre eau et nature
Protéger la Gentiane des marais
Protéger la Gentiane des marais
La journée de l'eau - Accueil à Lacanau
La journée de l'eau - Accueil à Lacanau - 22 septembre 2018
Les cycles local et global de l'eau
Les cycles local et global de l'eau

Le film Dobra Voda (« bonne eau » en slovaque) qui était projeté en fin d’après-midi explore le rôle des petits cycles de l’eau et de la gestion des sols, à l’échelle locale mais aussi mondiale.

Tout le monde connait le cycle global de l’eau sur la planète. Mais il existe un autre cycle appelé local qui régule nos climats.

L’assèchement des sols agricoles entièrement déboisés, privés de haies les transforme en plaques chauffantes. Cet effet s’ajoute à celui de l’imperméabilisation des sols urbains et à la chaleur produite par les transports et les activités humaines. Cela provoque des flux d’air chaud ascendants qui empêchent la pluie de tomber dans les plaines.

Le peu de pluie qui tombe ne s’infiltre pas mais ruisselle à la surface. Les précipitations se concentrent alors sur les zones froides ou les reliefs, avec des phénomènes beaucoup plus violents qui érodent les sols.

L’approvisionnement en eau du cycle local diminue sans cesse.

Les perturbations du cycle de l'eau liées aux activités humaines
Les perturbations du cycle de l'eau liées aux activités humaines

Comment rétablir l’équilibre hydrique et thermique ?

Le film présente les recherches menées par le prix Goldman (le Nobel de l’écologie), le slovaque Michal Kravcik, membre de l’ONG « People and Water ». Celle-ci produit des solutions très simples à mettre en œuvre pour réamorcer les petits cycles de l’eau, restaurer des écosystèmes endommagés, augmenter la capacité de recharge des eaux de pluie dans le sol et augmenter le débit des sources et des petits ruisseaux.

Pièges à eau dans nos forêts, plantations d’arbre en bordure des champs africains, ces dispositifs ont l’avantage – contrairement aux infrastructures type barrage de Sivens ou méga-retenues d’eau de l’agriculture intensive – d’allier le local au global. La préservation des zones humides ou la création de parcs de traitement des eaux par phytoépuration en font partie.

Une méthode pour restaurer les écosystèmes

Michal Kravcik présente les propositions de son ONG : « Chaque communauté, chaque famille peut participer, au niveau local, au niveau individuel, au niveau régional, et il est vraiment facile de remettre sur pied le système climatique, car l’eau est thermorégulatrice de notre espace et de notre planète ».

Teaser du film : FLEURS DU FUTUR

La projection était suivie d’un débat, animé par Gabriel Amard auteur de nombreux ouvrages sur l’eau et du livret thématique de l’AEC – et Loïc Prud’homme.

Débat l'eau - Journée de l'eau
Débat autour de l'eau - Journée de l'eau - Lacanau 2018
Loic Prudhome et Gabriel Amard
Le député France Insoumise Loic Prudhome et le candidat insoumis Gabriel Amard pour les européennes 2019

Bravo aux Insoumis du Médoc pour cette belle journée militante qui en inspirera sans doute beaucoup d’autres.

Laurence et Jean-François, les deux chevilles ouvrières de cette journée sont sur le pont depuis six mois pour prendre les contacts, organiser, et réussir à mobiliser tous leurs amis.

Un beau travail collectif qui s’est fini, comme il se doit, en musique.

Concert de musique - Journée de l'eau à Lacanau

Nous vous invitons à lire le Livret thématique sur l’eau, codirigé par Gabriel Amard et Natalia Dejean, militants France Insoumise et fervents défenseur de l’Eau en tant que bien commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.