Nos forêts brûlent : soutien à nos pompiers et aux habitants 

Déjà plus de 7000 hectares ont brûlé dans le secteur de Landiras et à la Teste-de-Buch. Les incendies restent à maitriser selon les autorités du SDIS 33 en fin de matinée. Les conditions sur place sont très difficiles en raison de la sécheresse de la végétation et des conditions météorologiques. Elles le seraient au moins jusque lundi prochain. Un millier de pompiers de Gironde et de toute la France sont mobilisés. Plus de 11 000 personnes ont été évacués préventivement. 

Nous apportons notre soutien total aux Pompiers de Gironde et d’ailleurs, aux habitants impactés et vacanciers, aux municipalités concernées, et à tous les personnels de secours et de prévention mobilisés. 

Nos militants sont en contact direct avec les municipalités du Sud-Gironde et la mairie de La Teste-de-Buch pour du soutien matériel et humain. 

De plus, nous soutenons les décisions de prévention prises d’annulation des feux d’artifice du 14 juillet. 

Nos pompiers sont sur-sollicités. Nous appelons chacun et chacune à agir en responsabilité, bien sûr pour leur faciliter la tâche et respecter les consignes de prudence. 

Mais il s’agit aussi de donner les moyens indispensables aux services publics de lutte et protection contre les incendies. 

Nous nous rappelons que, lorsque près de 10 000 pompiers étaient venus manifester à Paris le 15 octobre 2019 pour réclamer des effectifs suffisants et une revalorisation salariale, le ministre Castaner leur avait envoyé des de CRS et provoqué des violences inadmissibles. Pour mémoire, la dernière grève des pompiers remonte à il y a moins d’un an, en août 2021, pour demander des effectifs suffisants. 

Donner les moyens de lutter contre les incendies est urgent alors que le dérèglement climatique est déjà là. Les feux en Gironde arrivent après ceux du Gard, des Pyrénées-Orientales et du Var. Les sécheresses sont de plus en plus précoces et longues, les records de température tombent les uns après les autres, et l’inaction climatique d’un pays comme la France est chaque jour plus scandaleuse. 

Selon M. Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (AFP 14/07/22), « Il va falloir s’équiper encore plus ». Ce responsable appelle également à une augmentation des moyens aériens. 

L’Etat doit donner les moyens financiers, humains et matériels demandés par les pompiers et les SDIS. 

Sur le plan écologique, les choix d’exploitation et d’entretien des forêts doivent aussi se faire dans l’intérêt général, non au nom de rentabilité privée. 

Le vivant brûle ! La multiplication et l’allongement des canicules, aggravés par les émissions de gaz à effet de serre, constituent un marqueur sans équivoque du réchauffement climatique. Les incendies girondins en sont la conséquence d’une ampleur sans précédent dans le département. 

La planification écologique, ensemble cohérent de propositions formulées avec la NUPES, qu’Emmanuel Macron fait semblant de reprendre, ne peut pas rester une posture. L’urgence climatique et l’actualité sur le terrain appellent à des mesures concrètes de bon sens. 

Vite, nos forêts brûlent ! 

Landiras-La Teste, le 15 juillet 2022

3 réponses à “Nos forêts brûlent : soutien à nos pompiers et aux habitants 

  1. Mon soutien total à ces hommes qui luttent contre le feu. Monsieur Macron il est grand temps d’écouter les pompiers qui réclament depuis plusieurs des moyens humains et matériels

  2. Un total soutien pour ces hommes de feux, qui exercent un métier dangereux dont certaines personnes n’ont aucune notion. Des hommes avec un courage exemplaire, qui en ce moment mettent leur vie en grande difficulté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.