Pour le maintien d’un hôpital public sur le site de ROBERT PICQUE

IL FAUT QUE L’HÔPITAL PUBLIC SUR LE SITE ACTUEL DE L’HIA ROBERT PICQUÉ RESTE

Trois associations luttent de concert contre la décision de fermeture de l’hôpital Robert Picqué et d’un regroupement avec la Maison de Santé Protestante privée Bagatelle (projet BAHIA): le « Comité Robert Picqué pour la défense et le développement de l’hôpital public« , « La santé un droit pour tous » et RIHO (Résistons pour notre Institution HOspitalière).

Il faut une réelle concertation et participation de la population concernée.

Les citoyens doivent pouvoir exprimer clairement leur choix sur ce dossier particulièrement important, tant en terme de santé publique que d’aménagement du territoire et d’environnement.
L’enjeu social, l’enjeu de l’organisation de la santé publique, l’offre de soins et l’enjeu financier (avec un impact important sur nos impôts) doivent être pris en compte et c’est d’abord aux habitants du secteur de le dire !

Plusieurs actions sont en cours ou en préparation:

la diffusion depuis plusieurs mois d’une affiche sur la 3ème circonscription, la constitution d’une association de riverains, un happening, et une votation citoyenne proposée par RIHO. Les groupes d’action de la 3ème circonscription soutiennent cette démarche et vous invitent à aller voter lorsque la forme et la date de cette concertation seront connues.

Cette décision de regroupement public/privé n’a pas de sens, en effet:

Pourquoi investir des sommes considérables dans la construction d’un bâtiment supplémentaire, sur un petit terrain issu de la démolition de la partie ancienne de Bagatelle, alors que les locaux de l’actuel Hôpital Robert Picqué, dont certains ont été construits il y a seulement quelques années (le bâtiment des urgences), peuvent parfaitement accueillir les services qui doivent être transférés à Bagatelle ?

– Pourquoi apporter des fonds publics à une fondation cultuelle privée, alors que l’opération peut être réalisée sur des terrains et des bâtiments publics appartenant à l’Etat ?

– Pourquoi contribuer à l’accentuation des problèmes de circulation et surtout de stationnement dans l’enceinte et autour du site de Bagatelle, alors que ce problème peut se régler sans aucune difficulté dans l’enceinte de Robert Picqué ?

– Pourquoi privatiser un service d’urgences et un service de soins de proximité en le transférant à Bagatelle (qui à ce jour ne pratique pas de dépassement d’honoraires mais… pour combien de temps ?) alors qu’il est possible de le faire fonctionner dans un cadre d’Hôpital de proximité, de service public, au même titre que le CHU ?

– Pourquoi avoir laissé la décision de ce transfert se faire dans le quasi secret de l’administration sans aucune consultation de la population concernée ?

– Pourquoi offrir les 25 hectares occupés aujourd’hui par l’Hôpital Robert Picqué à l’appétit des promoteurs et bétonneurs, alors que de nombreux ensembles de logements sont actuellement construits ou en projet dans l’environnement immédiat ?

Bien d’autres questions restent en suspens…

Chacun sait que les urgences du Tripode sont saturées et qu’il convient de trouver une solution pour les décongestionner.

Cette décision a un impact sur une grande partie de la population du quadrant sud de l’agglomération bordelaise (les quartiers de Bordeaux Sud, les communes de Bègles, Villenave d’Orlon, Talence, Léognan, Martillac, Cadaujac, Labrède, St-Médard d’Errants, Beautiran, Castres, Saint Selve, Saint Morillon, Saucats, Cabanac et Villagrains, Isle Saint Georges, Ayguemorte les Graves… Soit plus de 180 000 habitants !

imageRIHO

Pour plus d’informations :

http://projet-riho.fr

contact@riho.fr

3 réponses à “Pour le maintien d’un hôpital public sur le site de ROBERT PICQUE

  1. CET HOPITAL BIEN GERE DOIT RESTER OUVERT 3 PERSONNES DE NOTRE FAMILLE ET CONNAISSNCES DONT MOI MEME ONT RECU DES SOINS DE QUALITE DE PLUS IL EST SITUE DE FACON ACCESSIBLE A TOUS S IL VOUS PLAIT NE LE FERMEZ PAS

  2. Ne le fermez pas situation excellente soins de qualite,personnel hyper bien qualifies.Doi’on encore faire des appartements couper arbres et nous rendre encore plus malades?Vous pensez a tout cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.